Ministère du Tourisme, du Transport Aérien, de l’Artisanat et de l’Economie Sociale

Secrétariat d’Etat chargé de l’Artisanat et de l’Economie Sociale

Plan d'urgence +A   A   -A

CONVENTION POUR LA FORMATION PAR APPRENTISSAGE DE 60 000 JEUNES (51 000 LAUREATS) DANS LE SECTEUR DE L’ARTISANAT

 

Le secteur de l’artisanat est considéré comme l’un des leviers de développement social et économique en termes de création d’emplois et de richesses. Aujourd’hui, l’Artisanat est au cœur des axes de développement stratégique du Royaume.

 

Un contrat-programme Vision 2015 pour le développement de l'Artisanat, entre le Gouvernement et les professionnels, et une convention cadre, entre le Ministère du Tourisme et de l’Artisanat et le Ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle,  ont été signés en février 2007 sous la présidence effective de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’Assiste. 

 

Dans ce cadre et suite aux Hautes Instructions Royales, une étude, financée dans le cadre du Fonds Hassan II pour le développement économique et social, a été réalisée pour mettre en place un plan d’urgence pour accompagner la vision 2015 relative au développement du secteur de l’artisanat, notamment le volet relatif à la formation par apprentissage. 

 

Cette étude, intitulée « Mise en œuvre des objectifs de la formation par apprentissage, conformément à la vision 2015, et leur déclinaison par bassin d’artisanat en termes de  métiers, de places d’apprentissage offertes par les entreprises et d’offre de formation actuelle et à mettre  en place », s’inscrit aussi dans le cadre des recommandations du Conseil Supérieur de l’Enseignement :« …le système d’apprentissage devrait être renforcé, notamment dans les secteurs de l’agriculture et de l’artisanat en convergence avec l’Initiative Nationale  du Développement Humain … ».

 

Le plan d’urgence apprentissage présente le plan d’action élaboré sur la base des besoins en main d’œuvre, des places d’apprentissage offertes par les unités d’artisanat et des capacités des centres de formation par apprentissage (CFA) du secteur. Il vise la formation par apprentissage de 60 000 jeunes (51.000 lauréats) dans différents bassins d’artisanat.

-

Télécharger le document



Madame la Secrétaire d'Etat
Vous êtes :

Zoom sur
Label national de l'artisanat du Maroc : Naissance d’une marque d’excellence...
Newsletter

Ministère de l'Artisanat newsletter

S'abonner à la newsletter

Syndiquer le contenu
Site Web BATHA
Formation dans les Métiers de l'Artisanat - CFQMA Batha - Fès
Mots clés :

Votre navigateur est obsolte ou encore ne supporte pas le HTML5 !