Ministère du Tourisme, du Transport Aérien, de l’Artisanat et de l’Economie Sociale

Secrétariat d’Etat chargé de l’Artisanat et de l’Economie Sociale

Hygiène et sécurité +A   A   -A

Nul doute que l’intérêt accordé aux ressources humaines et  à leur développement constitue la pierre angulaire de toute politique volontariste visant le développement socio-économique des pays.

 

Cet aspect trouve toute son ampleur quand il s’agit du secteur de l’artisanat qui de par sa nature est fortement basé sur l’apport de l’homme. En effet, l’artisan est au centre du processus de production et de création de la richesse et il serait  inconcevable de l’occulter dans les politiques de développent de l’artisanat.

 

 Partant de là, la vision 2015 a accordé une attention particulière à l’amélioration des conditions de vie et de travail des artisans en lui réservant tout un axe dans la stratégie et le plan d’action y afférent.

 

 A ce titre, un plan d’action national dédié à l’amélioration des conditions de santé et de sécurité au travail des artisans au sein des ateliers de production a été élaboré.

 

 Ce plan d’action comporte plusieurs axes qui peuvent être résumés comme suit :

 

 Le premier axe concerne les infrastructures de production qui de par les outils, les équipements et les matières premières qu’ils abritent présentent des risques à différents degrés. Le plan prévoit de déterminer les facteurs de risques au sein des agglomérations et des sites de production de l’artisanat et leur mise à niveau en matière de prévention et de sécurité.

 

 Le deuxième axe concerne l’intégration de la dimension santé et sécurité au travail dans le système de la formation professionnelles géré par le Département de l’Artisanat que ce soit au niveau des moyens didactiques qu’au niveau des programmes de formation. L’objectif étant de faire en sorte que la nouvelle génération d’artisans soit mieux sensibilisée au respect des conditions de santé et de sécurité au sein des ateliers de production.

 

Concernant le troisième axe concerné par le plan le dit plan, il porte sur l'amélioration de la connaissance en matière de santé et de sécurité au travail à travers  la réalisation d’études sur les risques et maladies professionnelles liés à l’exercice des activités de l’artisanat et sur les moyens de prévention et de protection.

 

 En quatrième lieu, le plan ambitionne de mettre en place un système normatif relatif à la santé et à la sécurité au travail des artisans des les différentes filières de l’artisanat qu’il s’agisse des équipements et des outils de production que des matières premières utilisés. Il est également préconisé de mettre en place un dispositif de contrôle des normes d’application obligatoire en la matière.

 

 Enfin, le plan préconise la contribution au changement de comportement des intéressés en matière de santé et de sécurité au travail et ce à travers la réalisation d’opérations de sensibilisation et de communication envers les artisans en recourant aux différents canaux médiatiques  et aux campagnes de proximité. 

 

 Concernant les principales réalisations, elles ont porté sur :

 

- La mise en place d’un dispositif de contrôle de la non utilisation de l’émail contenant   du plomb et du cadmium dans les produits de la poterie et  ce en   conformité avec les normes obligatoires en la matière.

 

- La réalisation d’audit sécurité de certains sites de production de l’artisanat  à     Marrakech, Fès et Safi ;

          

 

- Le lancement d’une étude sur les risques et maladies professionnelles liés à l’exercice des métiers de la poterie, de la tannerie et de la bijouterie et sur les moyens de les prévenir.  

 

- La réalisation de plusieurs sessions de formation continue des artisans sur les règles d’hygiènes de santé et de sécurité au travail.  

 

- L’acquisition et la distribution de moyens de protection individuelle aux artisans des métiers  de la tannerie, la bijouterie, la poterie et la menuiserie.

 

- La programmation de projets d’amélioration des conditions de santé, et de sécurité  au travail au niveau des différents  PDRA.

 

- La mise à niveau des tanneries traditionnelles de Fès, Marrakech, Meknès et Khénifra.



Madame la Secrétaire d'Etat
Vous êtes :

Zoom sur
Label national de l'artisanat du Maroc : Naissance d’une marque d’excellence...
Newsletter

Ministère de l'Artisanat newsletter

S'abonner à la newsletter

Syndiquer le contenu
Site Web BATHA
Formation dans les Métiers de l'Artisanat - CFQMA Batha - Fès
Mots clés :

Votre navigateur est obsolte ou encore ne supporte pas le HTML5 !