Stratégie de l’économie sociale

Au Maroc, le secteur de l’économie sociale et solidaire est un secteur porteur, dont le développement peut contribuer à lutter efficacement contre la pauvreté et l’exclusion, à créer de nouveaux emplois et à organiser le secteur informel.

S’inscrivant dans la lignée du développement social, et en convergeant parfaitement avec les objectifs de l’INDH, l’économie sociale et solidaire intègre plusieurs plans stratégiques et de développement, en cours de mise en œuvre au niveau des différents départements ministériels, et pour assurer la coordination des efforts des intervenants de l’économie sociale et solidaire, le Ministère en charge de ce secteur, a entrepris plusieurs actions volontaristes, en se basant sur une stratégie nationale intégrée qui permettra à ce secteur d’accomplir sa mission dans la contribution au développement durable.

Stratégie 2010-2020

Les objectifs assignés à cette stratégie sont :

  • Renforcer et harmoniser l’action publique en faveur de l’économie sociale et solidaire, aussi bien au niveau national que régional ;

  • Faciliter l’émergence d’une économie sociale et solidaire performante et structurée capable de jouer pleinement son rôle dans la lutte contre la pauvreté, la précarité et l’exclusion ;

  • Contribuer à un développement territorial intégré fondé sur l’exploitation rationnelle et la valorisation des richesses et des potentialités locales ;

  • Améliorer la visibilité et la connaissance du secteur.

En termes de chiffres, elle ambitionne de :

  • Renforcer l’adhésion de la population active aux coopératives, en augmentant le taux de pénétration de la coopérative parmi cette population de 3,1% à 7,5% à l’horizon 2020 ;

  • Renforcer la contribution de l’économie sociale et solidaire à la création de l’emploi, en augmentant le nombre de salariés des coopératives de 50.000 à 175 000 à l’horizon 2020 ;

  • Améliorer la contribution du secteur à la création de la richesse, en augmentant sa part dans le PIB de 1,6% à 3,9% à l’horizon 2020.

Pour atteindre ces objectifs, la stratégie est articulée autour de 7 axes stratégiques:

  • Valoriser et promouvoir les produits de l’économie sociale ;

  • Ouvrir de nouvelles opportunités commerciales devant les produits ;

  • Renforcer et organiser les acteurs du secteur;
  • Mettre en place un environnement juridique, institutionnel et financier favorable à l’économie sociale;

  • Encourager et accompagner les initiatives locales d’économie sociale;

  • Faciliter l’accès des acteurs coopératifs à la sécurité sociale et à la couverture médicale;

  • Développer les outils de suivi et d’évaluation, et encourager la coopération et le partenariat en matière d’économie sociale.

Pour atteindre ces objectifs, la stratégie est articulée autour de 7 axes stratégiques:

  • Projet de loi encadrant le secteur de l’Economie Sociale;

  • Nouvelle loi 112.12 pour les coopératives;

  • Organisation des rencontres de sensibilisation sur la loi 112.12 des coopératives ;

  • Projet de loi encadrant le commerce équitable;

  • Plans régionaux pour le développement de l’ESS « PDRESS »;

  • Organisation des salons nationaux de l’ESS

  • Organisation des Assises nationales de l’ESS

  • Organisation des salons régionaux de l’ESS ;

  • Organisation des marchés itinérants de l’ESS;

  • Programme MOURAFAKA d’accompagnement des nouvelles coopératives;

  • Programme des sacs écologiques;
  • Coopération SUD-SUD (Entre le Maroc et le Sénégal, le Gabon et la Guinée Bissau) ;

  • Etude pour la conception et la mise en place de l’observatoire national de l’ESS;

  • Mise en place d’un système d’information géographique de l’économie sociale « SIGES »;

  • Partenariat avec les organismes publics (Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique, Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, ODCO, Office National des Aéroports, Poste du Maroc, Fonds Jaîda, …) ;

  • Partenariat avec le secteur privé (Groupe Marjane Holding, Société Hyper Label vie, Groupe INA Holding Asswak Assalam, Centre des Jeunes dirigeants) ;

  • Partenariat avec les Universités (Université Cadi Ayyad de Marrakech, Université Hassan Premier de Settat, Université Hassan 2 de Casablanca, Faculté des Sciences Juridiques Economiques Et Sociales de Casablanca) ;

  • Partenariat avec les associations de développement (coopérative Anou, Association CARE, Association SOLETERRE, Association Heure Joyeuse, Association Migration et Développement, Association Al Amana Micro finance,) ;

  • Coopération internationale bilatérale (signature des conventions de partenariats avec la France et l’Espagne) ;

  • Coopération internationale technique (Avec l’AECID : agence espagnole de la coopération internationale pour le développement, et Avec la FAO) ;

Nouvelle Stratégie Nationale de l’ESS 2018-2028

Le Ministère a été contraint de revoir sa stratégie nationale de l’ESS 2010-2020 et de lancer une étude pour l’élaboration d’une nouvelle stratégie et d’un plan d’action de l’ESS à l’horizon des dix ans à venir, suite aux exigences suivantes :

  • Malgré les efforts considérables, de coordination et de concertation dans le cadre de la stratégie de l’ESS à l’horizon 2020, déployés par le Ministère, les résultats de cette stratégie restent en deçà des objectifs souhaités, surtout en matière de participation à la création de l’emploi et à la contribution à l’économie nationale.

  • Le contexte national et international marqué par l’ouverture du Maroc au partenariat international et sud-sud, et les avancés réalisées dans ce domaine notamment le projet de loi cadre, qui va permettre de mieux structurer le secteur, la loi des coopératives qui apporte beaucoup de souplesse et de facilité dans la création des coopératives, la gestion et la fiscalité, et d’autres programmes d’appui et de promotion en matière de commercialisation et de formation.

  • Profiter des opportunités nationales et de l’expertise des partenariats internationaux et africains.

Les objectifs visés

L’objectif de cette étude est d’élaborer une nouvelle stratégie de l’ESS au Maroc, qui permettra de produire des orientations, de formuler des propositions et des recommandations, afin d’aboutir à un véritable changement d’échelle.  Et de doter le Maroc d’un cadre stratégique d’affirmation et de développement de l’ESS à travers un état des lieux bien documenté, une vision pour le secteur, avec des axes stratégiques et un plan d’action pour les dix prochaines années qui répond aux enjeux suivants :

  • Economiques: augmenter et rendre visible la participation de l’ESS au PIB et sa contribution en matière de création de richesse et d’emploi;
  • Sociaux: promouvoir la qualité de vie et améliorer la situation sociale de la population œuvrant dans ce secteur notamment par la couverture sociale;
  • Juridico-institutionnels: assurer l’ancrage institutionnel et territorial du secteur de l’ESS et Favoriser la convergence et la synergie des politiques publiques dédiées au développement de l’ESS ;
  • Environnementaux: participer à la bonne gestion et à la préservation des ressources naturelles ;

  • Culturels : Raviver, consolider et institutionnaliser la culture et les valeurs de la solidarité sociale.

Les résultats attendus

  • Se doter d’une stratégie de référence intégrée pour le développement du secteur de l’économie sociale et solidaire;
  • Elaborer un programme d’action recouvrant les 10 prochaines années;

  • Mettre en place un programme contractuel pour le secteur de l’ESS