Ministère du Tourisme, du Transport Aérien, de l’Artisanat et de l’Economie Sociale

Secrétariat d’Etat chargé de l’Artisanat et de l’Economie Sociale

SIGES +A   A   -A

Le Système d'Information Géographique de l'Economie Sociale (SIGES)

Dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie nationale de développement de l’économie sociale et solidaire 2010-2020, plus particulièrement l’axe concernant le développement des outils de suivi-évaluation, de veille stratégique, de communication et de partenariat, le Ministère se penche actuellement sur la mise en place d’un Système d’Information Géographique de l’Economie Sociale (SIGES). Ce projet constitue un premier pas en avant dans la perspective de mettre en place un Observatoire National de l’Economie Sociale et Solidaire.

Objectifs du SIGES

Le SIGES a pour objectif de valoriser l’ensemble des informations disponibles sur l’économie sociale et solidaire, collectées dans le cadre des différentes études réalisées par le Ministère ou produites par d’autres organismes, et les rassembler dans un cadre cohérent, interactif et convivial facilitant la prise de décision.

En effet, le SIGES permettra, entre autres, de :
- croiser des informations territoriales, économiques et sociales pour produire des analyses territoriales profitant pour la promotion de l’économie sociale ;
- connaître les potentialités territoriales et le savoir faire local permettant le développement des activités génératrices de revenus et d’emplois ;
- superposer plusieurs cartes en croisant différentes données (carte de la pauvreté, carte des potentialités territoriales, carte des activités génératrices de revenus et d’emplois, etc.) ;
- connaître l’état des lieux des entreprises de l’économie sociale sur un territoire donné et leurs apports économique et social (création d’emploi, création de la richesse, etc.).

Consistance du SIGES

Le SIGES, en sa version actuelle, est composé des couches d’informations suivantes :
-Variables socio-économiques : permet d’identifier les besoins et les déficits sociaux les caractéristiques sociodémographiques et socioéconomiques (pauvreté, chômage, scolarisation, analphabétisme, …) ;
- Infrastructures de base : permet de connaître le niveau d’équipement des différentes communes de la région en infrastructures de base qui constituent un pré-requis pour le développement des activités génératrices de revenus ;
- Potentialités territoriales : permet de localiser, par filière et par commune, les potentialités offertes par chaque territoire pour le développement des AGR ;
Activités génératrices de revenus : permet de disposer d’une carte territoriale des AGR économiquement viables, au regard des potentialités de la région ;
- Acteurs de l’économie sociale : permet une meilleure visibilité des AGR déjà existantes, exercées principalement dans le cadre de coopératives, et des associations qui accompagnent et encadrent ces AGR ;
- Associations de micro crédit : permet de connaître la répartition spatiale de ce dispositif de financement de microprojet et d’appréhender sa proximité des populations et des territoires cibles ;

Nomenclatures utilisées

* Pour les coopératives, les potentialités territoriales et les AGR : la nomenclature marocaine des activités économiques adaptée au secteur de l’économie sociale.

* Pour les associations : La classification internationale des Institutions sans but lucratif (ICNPO) adoptée par les Nations-Unies.

Sources d’informations

* Pour les modules « variables socio-économiques » et « infrastructures de base » : les différentes études réalisées par le HCP (recensement général de la population et de l’habitat, enquête nationale sur l’emploi, base de données communales,….).
* Pour les modules « acteurs de l’économie sociale » : le répertoire national des coopératives tenu par l’ODCO et l’enquête auprès des coopératives et des associations réalisée par le Ministère.
* Pour les modules «potentialités territoriales» et «AGR » : les résultats des PDRES.
* Les associations de micro crédit : collecte de données directement auprès des associations de micro crédit.

Etat d’avancement

Après une expérience pilote qui a porté sur la région de Rabat Salé-Zemmour-Zaer, le Ministère est entrain d’élargir le système à d’autres régions du royaume, au fur et à mesure de l’avancement des Plans Régionaux de Développement de l’Economie Sociale et Solidaire.




Madame la Secrétaire d'Etat
Vous êtes :

Zoom sur
Label national de l'artisanat du Maroc : Naissance d’une marque d’excellence...
Newsletter

Ministère de l'Artisanat newsletter

S'abonner à la newsletter

Syndiquer le contenu
Site Web BATHA
Formation dans les Métiers de l'Artisanat - CFQMA Batha - Fès
Mots clés :

Votre navigateur est obsolte ou encore ne supporte pas le HTML5 !