Organismes sous tutelle

Présentation de l'ODCO

Organisme public, le Bureau du Développement de la Coopération (BDECo) a été créé le 18 Septembre 1962 sous forme de structure administrative dépendante de la présidence du Conseil de Gouvernement. Avec l’importance accordée par les pouvoirs publics au secteur coopératif, la nécessité de sa restructuration s’est imposée ; d’où sa conversion en établissement public bénéficiant de la personnalité morale et l’autonomie et financière dénommé Office de Développement de la Coopération (ODCO) conformément au Dahir du 3 Août 1975 doté d’attributions précises orientées principalement vers l’accompagnement des coopératives dans les domaines de la formation, l’information et l’appui juridique.

L’ODCO est administré par un conseil administratif composé de représentants des départements ministériels, d’établissements publics, de banques et de coopératives et présidé par le ministre de l’Artisanat et de l’Economie Sociale et Solidaire.

Attributions

L’O.D.CO est chargé, selon la loi n° 112-12, de :

  • Approbation des demandes de validation des dénominations ;
  • Tenir le registre central des coopératives ;
  • Accompagner les coopératives et leurs unions dans les domaines de la formation, de l’information et de l’assistance juridique ;
  • Financer des campagnes de vulgarisation et de formation au profit des coopérateurs ;
  • Aider à la réalisation d’œuvres sociales au profit des coopérateurs ;
  • S’assurer que les coopératives et leurs unions sont gérées conformément à la législation en vigueur ;
  • Collecter et diffuser la documentation de l’information relative à la coopération ;
  • Etudier et proposer toutes réformes législatives ou réglementaires et toute mesure à caractères particulier qui concerne la création et le développement des coopératives;

Création de la Maison de l’Artisan

La Maison de l’Artisan est un Etablissement public doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière, en charge de la promotion des produits de l’artisanat du Maroc sur les marchés nationaux et internationaux.

Elle a été créée en 1957, par feu sa Majesté le Roi Mohammed V, en remplacement du Comptoir Marocain de l’Artisanat, pour favoriser le développement de la production artisanale et de faciliter son écoulement tant sur le marché intérieur que sur le marché extérieur (Dahir n°1-99-190).

L’avènement de la loi 52-99 en 1999, recentra l’activité de la Maison de l’artisan sur le renforcement de la promotion de l’artisanat marocain aussi bien sur le marché national qu’international, et l’exécution de la politique gouvernementale dans ce domaine.

Création de la Maison de l’Artisan

La Maison de l’Artisan est chargée des missions suivantes :

  • La promotion commerciale (études, foires commerciales, salons professionnels, missions B to B, assistance commerciale aux entreprises d’artisanat dans leurs efforts de commercialisation) ;
  • La participation à l’information commerciale (Collecte de données concernant le secteur et les marchés intérieur et extérieur ainsi que sur les intervenants dans ces marchés, les produits, services et les éléments de concurrence ;
  • L’organisation de séminaires de formation ou la participation dans la formation des cadres des entreprises du secteur de l’artisanat;
  • La recherche et l’incitation en vue d’adapter le produit aux goût du consommareur, tant à l’intérieur qu’à l’exterieur du pays , tout en présérvant le cachet authentique et civilisationnel de ce produit.

Présentation des chambres d’artisanat

Les chambres d’artisanat sont des établissements publics à caractère professionnel, dotés de la personnalité morale et de l’autonomie financière.Elles représentent les artisans, les entreprises d’artisanat et les coopératives d’artisanat relevant de leur ressort territorial, auprès des pouvoirs publics aussi bien au niveau national, régional que local.

Elles constituent un partenaire central pour l’élaboration et la mise en œuvre des stratégies sectorielles.

Elles sont aujourd’hui au nombre de 12, chacune au niveau d’une des régions du Royaume.

Les chambres d’artisanat sont placées sous la tutelle de l’Etat, laquelle a pour objet de faire respecter, par les organes desdites chambres, les dispositions de la loi n° 18-09 formant statut des chambres d’artisanat, en particulier celles relatives aux missions qui leur sont dévolues, et de veiller à l’application des textes législatifs et réglementaires relatifs aux établissements publics. Elles sont également soumises au contrôle financier de l’Etat applicable aux établissements publics en vertu de la législation et de la réglementation en vigueur.

Présentation des chambres d’artisanat

  • Tenue, dans le cadre de leur ressort territorial, d’un répertoire des entreprises et des coopératives d’artisanat et des artisans.
  • Création des centres agréés de comptabilité et de gestion, dont les services profiteront aux artisans, aux entreprises et coopératives d’artisanat et aux associations professionnelles œuvrant dans le secteur de l’artisanat.
  • Création d’une cellule d’animation économique en vue d’accompagner les investisseurs dans le secteur de l’artisanat et assurer leur accompagnement, d’assister et d’orienter les artisans, les entreprises et les coopératives d’artisanat, et les associations professionnelles œuvrant dans le secteur de l’artisanat, pour améliorer la gestion de leurs activités.
  • Vulgarisation  des données scientifiques, techniques et économiques afférentes au secteur de l’artisanat au profit des artisans et des entreprises et coopératives d’artisanat.
  • Réalisation des études de nature à les aider à assumer les missions qui leur sont dévolues.
  • Représentation des artisans, des entreprises et coopératives d’artisanat au sein des conseils qui veillent à l’évaluation de la gestion générale des établissements de formation professionnelle relevant du ressort territorial de chaque chambre, dans le but de contribuer à sauvegarder la qualité de la formation et son adéquation avec les besoins du marché de l’emploi .
  • Participation à l’encadrement des centres de formation professionnelle.
  • Création  des centres de formation par apprentissage et participer à leur gestion.
  • Contribuer à la préparation et à l’élaboration des programmes de la formation professionnelle résidentielle.
  • Evaluation  des besoins en matière de formation continue au profit des artisans et des entreprises et coopératives d’artisanat et y participer.
  • Appui à la commercialisation des produits d’artisanat;
  • Appui à la commercialisation des produits d’artisanat en milieu rural ;
  • Organisation d’expositions (foires, salons…).
  • la participation, l’encouragement à l’attrait des acquéreurs des produits de l’artisanat et l’encadrement desdits acquéreurs lors de leurs visites de prospection.
  • Organisation des actions de promotion et de publicité en faveur des produits de l’artisanat.
  • Coordination  entre les artisans, les entreprises et les coopératives d’artisanat, les pouvoirs publics et les collectivités locales .
  • Soumettions à l’autorité gouvernementale compétente les propositions et doléances des artisans, des entreprises et des coopératives d’artisanat;
  • Assumer le rôle de médiation et d’arbitrage entre les professionnels.
  • Formulation  des avis sur les modifications à apporter à tout texte législatif ou réglementaire pouvant avoir des incidences sur leurs activités et, de manière générale, sur toutes les questions se rapportant au secteur de l’artisanat.
  • veille sur les intérêts des artisans, des entreprises et des coopératives d’artisanat.
  • Encouragement  des artisans et des entreprises et des coopératives d’artisanat à s’organiser dans le cadre de groupements économiques.
  • Encouragement des artisans et des entreprises d’artisanat à s’organiser sous forme d’associations professionnelles et de coopératives, et organismes professionnels.
  • Participation à l’évaluation des besoins en matière d’infrastructures dans leur ressort territorial en s’appuyant sur les desiderata des artisans et des entreprises et des coopératives d’artisanat et les soumettre à l’autorité gouvernementale compétente et aux collectivités locales concernées.
  • Contribution au suivi des étapes de réalisation des infrastructures dédiées au secteur de l’artisanat dans leur ressort territorial.
  • Participation  à la commercialisation des locaux, des lots et espaces créés au sein des infrastructures dédiées au secteur de l’artisanat dans leur ressort territorial.
  • Contribution aux campagnes de publicité et de promotion en faveur des infrastructures dédiées au secteur de l’artisanat dans leur ressort territorial ainsi qu’à la promotion commerciale des produits d’artisanat au sein desdites structures.
  • Prendre part, sur le plan national, régional, provincial ou local, à toutes les actions se rapportant aux plans et options en lien avec leurs activités.
  • Contribution à la préservation du patrimoine national et à la sauvegarde du produit artisanal.
  • Etablissement des conventions de jumelage et d’échange d’expertise et d’expériences avec les organismes professionnels nationaux et étrangers.
  • Contribution à la protection de l’environnement.
  • Contribution à l’appui de l’investissement et de l’emploi.

Coordonnées des Chambres d’Artisanat et leur Fédération

Chambres de l’artisanatTéléphoneAdresseFaxE-mailSite webTéléphone du Président
Tanger-Tetouan-Al Hoceima05.39.93.78.41Avenue Mohammed Abdou, nₒ 29, 1er étage BP 2061 - Tanger05.39.33.19.37Chambre.artisanat.tanger@gmail.com-06.61.38.36.55
Fès-Meknès05.35.65.17.58 05.35.65.40.69 05.35.94.03.712 Avenue Chakib Arsalane Residence Riad Ville Nouvelle- Fès05.35.65.06.40Chambreartisanatfes@gmail.comwww.chambreartisanatfes.ma06.61.06.23.67/06.61.48.25.13
Rabat-Salé-Kénitra05.37.76.51.38Rue Abdellah El Ayachi- nₒ 40, quartier Souissi Rabat05.37.76.52.82Chambreartisanatrabat@gmail.com-06.61.15.77.91
Casablanca-Settat05.22.29.93.94 05.22.29.93.95 05.22.29.93.96Ensemble de l’Artisanat 195 Avenue Bordeaux Bourgoune-Casablanca05.22.29.93.97Chambre.art.casa@ gmail.comwww.chambre-artisanat-casablanca.ma06.61.43.39.64
Marrakech-Safi05.24.42.62.04 05.24.62.91.68Aarsat lhamed Bab Doukkala ,BP 131,Marakech05.24.42.62.02Chambre.artisanat.marrakech@gmail.comwww.chambre-artisanat-marrakech.ma06.61.48.56.47
Lâayoune-Sakia El Hamra05.28.89.15.28Lotissement Al Wahda Bloc D , Route d’Es Smara, BP781 - Lâayoune05.28.89.15.28cartlaay@menara.ma elkharfi04@yahoo.com-06.61.79.39.22
L’Oriental05.36.68.35.11 05.36.71.18.68 05.36.68.34.48Rue Tafna nₒ 22 - Oujda05.36.69.07.11 05.36.70.60.14Nacer_61_Boud@Hotmail.Fr-06.61.17.06.41
Beni Mellal-Khénifra05.23.48.77.50nₒ 12 Rue 03 Quartier Administratif 23000 – Beni Mellal05.23.48.96.50cartisanatbenimellal @gmail.com-06.61.14.64.74
Dakhla-Oued Dahab05.28.89.71.14Avenue Abdelkhalek Torres BP 10 BIS - Eddahkla05.28.89.72.06Ch.art.ouededahab @gmail.com-06.61.11.02.23
Souss-Massa05.28.22.12.18Axe routier Est-Ouest Quartier Riad Essalam BP 123- Agadir05.28.22.12.44Artisanatagadir@yahoo.frwww.chambreartisanatagadir.ma06.61.17.19.08/ 06.61.73.93.24/ 05.28.22.12.16
Drâa-Tafilalt05.35.57.36.75 Errachidia 549,Avenue Mohammed VI lotissement Boutalamin05.35.57.12.68-06.61.18.44.20
Guelmim-Oued Noun05.28.87.36.75quartier El fida Rue 1 nₒ 126 BP 1391 Guelmim05.28.87.36.75artguelmim@gmail.com-06.61.52.00.24
Fédération05.37.20.11.7819 Avenue Ahmed Balafrej, quartier Souissi-Rabat05.37.20.11.73fcama@iam.maFcam_artisanat@hotmail.com06.62.11.14.16