Ingénierie pédagogique

Le département de l’Artisanat et de l’Economie Sociale s’est inscrit parfaitement dans le chantier de réforme du dispositif de formation professionnelle à travers sa réingénierie selon l’Approche Par Compétences (APC), laquelle permet de structurer les façons de planifier, gérer, dispenser et évaluer la formation selon une logique de réponse aux besoins en compétences du pays.

Cette réforme vise essentiellement l’amélioration de la qualité de la formation professionnelle, intégrant l’approche genre et s’appuyant sur des valeurs d’équité, de transparence et de respect de l’environnement. Il pourra ainsi répondre aux besoins du marché du travail et permettre une meilleure insertion des lauréates dans la vie professionnelle.

Pour ce faire, le ministère s’est engagé dans :

1- L’Elaboration des programmes de formation:

  • Le développement, l’adaptation et l’accompagnement à l’implantation de 25 programmes de formation initiale, selon l’approche par compétences (APC).

  • L’élaboration de 7 manuels pour les apprentis et 5 guides pour les formateurs, dans l’objectif d’uniformiser les contenus de la formation par apprentissage.

  • L’élaboration de plans de formation continue au profit des artisans.

2- La Formation des formateurs et des équipes de direction des EFP :

  • L’élaboration et la mise en œuvre d’un plan de formation continue afin de renforcer les compétences des formateurs en matière pédagogique et technique, ainsi que des responsables administratifs sur les techniques de gestion des programmes de la formation par apprentissage,

  • La formation et le perfectionnement des formateurs et des directeurs sur les plans pédagogique, technique et managérial,

  • L’élaboration et la mise en œuvre d’un plan de formation continue au profit des formateurs en matière d’animation de séminaires de formation continue des adultes et des responsables administratifs en matière de gestion des programmes de formation continue.

3- L’instauration du Parcours Collégial Professionnel :

Le Ministère s’est inscrit dans ce projet de parcours collégial professionnel qui donne la possibilité aux élèves de se familiariser et de connaitre de près les métiers de l’artisanat et préconise une dynamique nouvelle par l’ouverture de l’établissement scolaire sur son environnement socio-économique.

Le Ministère s’appuyant sur son expérience en matière de formation professionnelle et conscient de la pertinence d’une mutualisation fructueuse des ressources avec le MENFP, participe à cette phase pilote au niveau de 4 Etablissements de Formation Professionnelle en formant dans quatre filières différentes.

4- L’élaboration du répertoire des Emplois/Métiers (REM) et des référentiels des Emplois/compétences (REC) pour le secteur de l’Artisanat

Le secteur de l’Artisanat et de l’Economie Sociale dispose d’un répertoire REM/ REC pour 100 métiers du secteur de l’Artisanat de Production et 50 métiers du secteur de l’Artisanat de Service.

Ces outils ont été élaborés en partenariat avec le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle – Département de la Formation Professionnelle (DFP) et en étroite collaboration avec les professionnels du secteur (FCA et FEA).

Ces outils serviront de référence à la gestion des ressources humaines pour les entreprises et les opérateurs de formation et d’intermédiation. Ils permettront aux entreprises de mieux identifier, exprimer et satisfaire leurs besoins en compétences, au secteur de la formation de développer des programmes de formation en adéquation avec la demande des entreprises et aux opérateurs d’intermédiation de disposer d’outils de rapprochement entre l’offre et la demande d’emplois et d’orientation des demandeurs d’emplois et de formation.

Une mise à jour des REM/REC est prévue dans le cadre de l’application d’une démarche de veille stratégique à même de permettre un suivi de l’évolution du secteur et des emplois décrits dans le répertoire, mais également des nouveaux emplois émergents dans le secteur.

Une présentation informatisée des données et des résultats de l’étude a été également conçue pour permettre la gestion et l’exploitation en ligne des fiches REM/REC.